Cover-Vallons-balade-degustative-27x10

Balade dégustative du patrimoine

Dans le cadre des Journées du Patrimoine 2016, 300 personnes ont découvert les richesses patrimoniales et les splendides vallons des ruisseaux sainte-Julienne et d’Evegnée, qui relient les vieux villages de Saive, Evegnée-Tignée et Retinne.

Lisez les témoignages en fin de page.

10 artisans locaux ont mis leurs produits à disposition de cette activité exceptionnelle qui met en valeur les circuits courts.

Il y avait 3 points de départ  :
– Eglise Saint-Pierre de Saive, place Mosty, 4671 Saive
– Chapelle Notre-Dame d’Evegnée, rue du village, 4631 Evegnée-Tignée
– Eglise Sainte-Julienne de Retinne, Voie des Chanoines, 4621 Fléron

Vous achèterez un pass de 10 dégustations pour 10 EUR (10 saveurs x 1 €).
Le parcours fait entre 4 et 6km, selon que vous faites le tout ou partie, voyez le plan.
Chaque dégustation contre remise d’un ticket d’1€. Bonne découverte !

Cliquez sur l’image pour démarrer la bande-annonce:

Cover-Balade-Degustative-16x9-play

Voici le plan qui sera remis aux 3 points de départ et vous pouvez bien entendu déjà l’imprimer ou le télécharger sur votre smartphone:

Vallons-balade-degustative-v1-web

 

  1. Eglise de Saive : Bière – La Sylvatienne

    Etiquette

    Une délicieuse bière spéciale brassée exclusivement par la paroisse de Saive rassemblés dans le collectif « Saive the church ».

    Contact: www.saivethechurch.be

    .

  2. Chapelle du Mousset : Guimauves – Meneghin

    ViviLnkLes célèbres guimauves sont fabriquées à Saive par Antonio Meneghin. Venez  découvrir les nouvelles guimauves de saisons. « C’est en 2009, ayant réussi à être qualifié au concours national « Prosper Montagné » donnant le titre de premier cuisinier de Belgique que l’idée de confectionner la guimauve m’est venue. Je voulais étonner, jouer sur une texture inhabituelle, aérienne et j’y ai proposé une guimauve aux petits pois sur un plat salé. Depuis cette réalisation, je n’ai cessé de me pencher sur cette confiserie donnant énormément de possibilités de création et me suis reconverti à temps plein pour partager cette nouvelle passion avec vous depuis Août 2010 » Tony Meneghin

    Contact: www.guimauve.be

  3. Haie del Praye : Vin aromatisé – O’Pamp

    bouteille_modifie-1Le fondateur de Sô Wines, le sylvatien Michel Mees est le créateur de la marque Ô Pamp’. Cette dernière a vu le jour en 2009, avec la production de la première référence, un Rosé Pamplemousse.
    Fort du succès de ce premier apéritif, les arômes se sont déclinés les années suivantes pour offrir, un Rosé Groseille, un Blanc Pêche et enfin un Rosé Poire-Chocolat. Ô Pamp’ est le fruit de l’association du savoir-faire de la culture du vin et de l’innovation… Aujourd’hui, Ô Pamp’ est distribué en France, en Belgique, en Espagne, en Tunisie, mais aussi aux Caraïbes et
    prochainement en Slovaquie … !

    Contact: www.sowines.be

  4. Vieux bon Dieu Miermont : Boucherie – Charcuterie La Halle Paysanne

    bouch2Depuis 1969, la famille Paquay est présente à Soumagne pour y développer une activité agricole, essentiellement axée sur la production de lait et sur l’élevage de porcs. Fin des années 80, trois fils Paquay s’associent et diversifient l’activité et se tournent vers l’engraissement des porcs et l’élevage de veaux et de taureaux. C’est en 1999 que la première boucherie « La Halle Paysanne » voit le jour. Aujourd’hui, La Halle Paysanne, ce sont neuf boucheries qui vous proposent des produits de grande qualité (Ans, Glain, Chênée, Verviers, Vaux sous- Chèvremont, Micheroux, Jupille, Stembert et Fléron). Les bêtes sont élevées par leurs soins et nourries à partir de produits issus de leurs propres cultures (maïs, froment,…). L’élevage se fait à l’ancienne en plein air dans le respect de l’environnement.

    Contact: www.lahallepaysanne.be

  5. Ferme Duizings : fromages, produits laitiers, milkshakes

    cowLa célèbre ferme de Miermont est un centre de production de lait. Les vaches profitent des prairies verdoyantes et bien grasses des vallons des ruisseaux sainte-Julienne et de Miermont. Patrick Duizings est membre de l’ASBL le Comité du Lait, qui est chargé de la détermination de la qualité et de la composition du lait cru fourni aux acheteurs par les producteurs de toutes les exploitations laitières situées en Wallonie.

    Contact: Patrick Duizings, Rue Miermont, 1, 4621 Retinne

  6. Matefosse l’Epicurie Potage du jardin et vignoble

    legumesMichèle Montrieux-Mahieu est passionnée de patrimoine et de jardinage. Depuis des années et elle a développé un fantastique potager avec quantité de légumes. Depuis quelques années, elle a développé un vignoble et elle produit du vin local.

    Contact:  Michèle Montrieux-Mahieu, 52, rue Matefosse, 4631 Evegnée-Tignée

  7. Chapelle Evegnée : Bière Tigneuse-Evegneuse, pain & fromage

    1531622_807191595981023_2028234276163850739_oAu pied du Pays de Herve, un village d’irréductibles « Tigneux » résiste encore et toujours à l’envahisseur: l’ennui de la vie quotidienne ! Tous les ans, ils organisent leur fête tribale, le « Casambu » !!!!! Regroupés autour de camemberts fondants, de tartiflettes et de boissons enivrantes, ils font la fête en musique jusqu’au bout de la nuit… C’est là que vous pourrez déguster la Tigneuse et l’Evegneuse !!!!

    Contact: www.facebook.com/La-Tigneuse-et-LÈvegneuse

  8. Surfossé Lait au riz de Marie Hansez

    riz-au-lait-d-amandes-a-la-vanilleMarie Bolly-Hansez adoOore cuisiner et sa table pourrait s’appeler restaurant pour les gourmets. Elle préparera un riz au lait qui est une spécialité culinaire sucrée composée pour l’essentiel de riz cuit dans du lait sucré et servi tiède ou froid. C’est un mets traditionnel de différentes cultures et sera réalisé avec du lait provenant de vaches de nos prairies.

    Contact: www.hansez-dalem.be

  9. Eglise de Retinne Chocolat Schonmacker

    chocolaterie_schonmackerBernard Schonmacker, artisan chocolatier, est tombé dans la marmite du chocolat alors qu’il n’était encore qu’un enfant. En 2005, alors qu’il n’a que vingt-deux ans, il décide de perpétuer la tradition familiale et ouvre sa propre chocolaterie à Barchon, dans la province de Liège. Enthousiaste et passionné, Bernard Schonmacker insuffle un esprit jeune à cette entreprise. Bernard Schonmacker vous a donc réservé quelques saveurs plus étonnantes : ganache au gingembre, au piment, aux épices poivrées, crème au sirop de Liège, violette, rose, lavande, tous ces chocolats sont en outre issus d’une fève ‘pur beurre de cacao’.

    Contact: www.chocolaterie-schonmacker.be

  10. Sources du ruisseau sainte-Julienne: lavez vous les mains, hahaha.

    IMG_0428Après avoir dégusté ou avant de déguster si vous prenez votre départ à Retinne, lavez vous les mains dans l’eau limpide de la source ! Le ruisseau ste-Julienne prend ses sources à Retinne et qui creuse une superbe vallée sur 13 km que l’on peut parcourir en suivant la randonnée: « sources et méandres du ruisseau ste-Julienne». Cette mystique et femme exceptionnelle est née à Retinne (Liège) en 1192, et eut une influence importante jusque Rome. Elle est l’instigatrice de la Fête-Dieu, encore célébrée aujourd’hui dans de nombreux pays.

    Contact: www.circuits-sainte-julienne.be/les-sources-de-retinne

Bonne dégustation !!

La balade dégustative vue par une villageoise …
… philosophe réquisitionnée

01/12/2016 par Michelle Mahieu
Source: http://www.evegnee-tignee.be/single-post/2016/12/01/bd-villageoise

Jacques Galloy, l’organisateur de l’évènement, avait prévenu : « il y aurait du monde » … Pour recevoir tous ces promeneurs affamés et assoiffés, Jacques m’avait, d’une part, demandé de préparer un potage avec des légumes de saison provenant de mon jardin et, d’autre part, d’offrir en dégustation un peu de vin de vignes locales… Il misait d’abord sur 200 personnes…

Jusqu’au matin de la date prévue… Anxieux, il était passé me dire qu’il faudrait compter sur 300 personnes !

J’avais déjà préparé 25 litres de soupe dans une grande marmite à stérilisation avec thermostat. Tout ce que j’avais pu ramasser de comestible parmi mes « cultures maraîchères » s’y trouvait… Du céleri, des pommes de terre, des oignons, du persil, des poivrons, des tomates, des courgettes, des piments et des poireaux… Le tout, bien assaisonné d’épices variées.

Pour le vin, je m’étais arrangée avec François et Arthur, mes collègues et voisins viticulteurs afin qu’ils me cèdent quelques-unes de leurs bouteilles de divin breuvage. Ceci, afin de ne pas dévaliser ma cave de viticulteur amateur, restreinte en quantité par définition… Et je fus bien reçue ! Ce qui me permit d’offrir 3 cuvées différentes à la dégustation… En tout, 15 bouteilles du cru furent vidées ! Et les promeneurs appréciaient, en redemandaient même ! Une petite compétition entre les différents vins proposés s’improvisa gentiment…

Jacques Galloy m’avait aussi invitée à ouvrir mon vignoble à la curiosité des badauds… Heureusement, une petite équipe, réquisitionnée pour me prêter main- forte, s’était naturellement constituée autour de moi. Je profite de la parole qui m’est donnée pour remercier les Murielle, Didier, Henri-Michel, Tatiana, Christian… qui se reconnaîtront en lisant ces quelques lignes…

Le vignoble, qui avait été spécialement jardiné et toiletté les jours précédents, fut éclairé de bougies et de flambeaux. Un voisin fut lui aussi sollicité avec succès pour venir filmer l’évènement d’en haut avec son drone depuis ma prairie…

L’ambiance musicale était assurée par « Radio-Toubib » qui ne s’était plus donné en spectacle depuis des décennies, mais avait conservé tout son « matos » intact…

Alors, à la nuit tombante, la foule arriva par petits groupes sur notre parking, autour d’une très longue table que notre Tonton Didier venait de construire avec des madriers de récupération… Tante Murielle avait tout garni avec des fruits, des légumes, des œufs de nos poules, des pieds de vignes en pot, des végétaux cueillis sur place… La production du jardin était tellement bien mise en évidence que des personnes voulaient nous acheter nos pommes, nos noix ou nos tomates … Certains n’avaient pas compris que notre intention n’était pas de créer un nouveau marché fermier, mais seulement de répondre par la convivialité à l’appel d’un organisateur ambitieux quant à la mise en valeur de notre patrimoine local…

C’était, en plus des Journées du Patrimoine religieux, la fête du Patrimoine philosophique et, chez nous, ce soir-là, un courant Epicurien était né… De mémoire d’Evegnéen ou de Tignéen, on n’avait jamais vu autant de Sylvatiens sur nos terres !

La balade dégustative vue par une promeneuse …
01/12/2016 par Julia Colson

Source: http://www.evegnee-tignee.be/single-post/2016/12/01/bd-promeneuse

« … Et toi ? Tu y vas à la balade dégustative ? ».
Voilà la question qui circulait sur toutes les lèvres en ce début septembre.

Le 10 donc, aux alentours de 18h, quelque 300 personnes s’étaient donné rendez-vous devant l’église de Saive.

De quoi s’agissait-il ? Une promenade de quelques kilomètres allait emmener, dans un joyeux désordre, tout ce petit monde à travers prés, chemins, sentiers et venelles.

Une dizaine d’arrêts ponctuaient le parcours. A chacun de ceux-ci, un artisan de la région ou même un particulier proposait à la dégustation un produit de bouche.

Comme le soleil s’était, lui aussi, largement invité, dès le départ, un verre de bière « la Sylvatienne » ravissait les gosiers déjà secs.

Au Mousset, on se pressait devant le chalet de la maison Meneghin qui présentait des guimauves aux goûts variés.

Après avoir gravi le chemin de la Haie del Praye, petite pause apéritive chez Marie-Françoise grâce aux vins aromatisés « O Pamp ».

Par petits groupes, on cheminait à présent dans le chemin de Miermont en admirant le paysage ; tantôt le versant de gauche, tantôt celui de droite. Les conversations aussi allaient bon train. On devisait de tout : des beautés de la campagne environnante, de la température particulièrement clémente en cette fin d’été ou des mille et une petites choses qui font le quotidien… Et tout cela, dans une ambiance bon enfant, entrecoupée tour à tour d’éclats de rire ou de « oh », « ah » de surprise ou d’admiration.

La « Halle de l’Artisan » offrait quelques variétés de boudins, bienvenus après cette grimpette.

Au croisement du Vieux Tilleul, un feu de bois entretenu par les scouts indiquait le chemin à suivre pour atteindre la ferme Duizings où, fromages, milk-shakes, glaces et yaourts avaient de quoi satisfaire tous les goûts. Ainsi revigoré, chacun pouvait poursuivre jusqu’à la place de Surfossé.

Marie nous y attendait avec son délicieux riz au lait fait maison.

De là, il fallait juste se laisser guider vers l’église de Retinne et séduire par l’éclat de ses vitraux multicolores scintillant dans la nuit, puis… déguster l’une ou l’autre douceur de l’artisan chocolatier Schonmacker.

La route était longue encore pour atteindre la Chapelle d’Evegnée ; mais, balisée par des dizaines de lanternes, ce chemin de lumière était tout simplement féérique…

La balade dégustative vue par un acteur …

01/12/2016 par Michel Mordant
Source: http://www.evegnee-tignee.be/single-post/2016/12/01/bd-temoin

Depuis plusieurs années, beaucoup d’habitants d’Evegnée-Tignée ont émis le souhait d’organiser au village, une balade gourmande (repas complet : apéro/entrée/plat/dessert en se promenant).

dsc_5299
Ce projet ambitieux verra peut-être le jour ? En attendant… une poignée de villageois ont répondu favorablement à l’appel de Mr Jacques GALLOY (actif à Saive dans la sauvegarde du patrimoine) en vue d’organiser une balade dégustative.

Deux autres groupes d’habitants, un au centre de Saive (Eglise) et un à Retinne (Surfossé), se sont associés au projet, lequel a vu le jour pour le bonheur des nombreux participants à la balade (250-300 personnes).

De l’avis général, même s’il y avait des imperfections, l’activité fut une réussite. Notre belle Chapelle fut ainsi le cadre de notre « réception » à Evegnée.
Les visiteurs y étaient accueillis par des guides bien documentés prêts à faire apprécier toutes les beautés de cet édifice plusieurs fois centenaire.

A l’extérieur, une petite restauration, tartines de fromage et bière du Val Dieu, redonnait des forces pour repartir pour la dernière étape, à un kilomètre, chez Michelle, à l’Epicurie…

Cette balade et aussi une exposition photos (organisée par le centre culturel de Soumagne) en octobre se sont ainsi déroulées dans ce cadre magnifique.

Ces organisations montrent également que notre Chapelle est un centre de rassemblement dans notre village et que, y associer de tels projets est fédérateur.

Un mot sur les Journées du Patrimoine à Saive

Par l’ASBL « Les compagnons du vieux château », Cédric Baré
https://www.facebook.com/vieuxchateau.desaive/
Notre ASBL « Les compagnons du vieux château », via certains membres, a pris part (de façon passive  ou très active !) aux JdP 2016 dont le thème était « Patrimoine religieux et philosophique ».
Un programme intéressant et varié était proposé : promenade dans le village sur les
traces du petit patrimoine religieux (croix, potales…), visites de l’église classée, grandes
balades commentées et contées etc. Et puis une belle balade dégustative le samedi soir, rassemblant près de 300 personnes ! Celle-ci a mis en avant les producteurs et artisans locaux, détenteurs d’un savoir-faire et d’une qualité qui ont ravi les palais des promeneurs : guimauves, charcuteries, vin, produits laitiers, bière… Pour l’occasion, la fameuse croix mosane du 12ème siècle était revenue à Saive, avec une conférence spéciale pour la découvrir le vendredi 9. L’orateur, spécialiste de l’art médiéval mosan, a aidé le public à percer les mystères de cette pièce d’exception, malheureusement
exposée à Bruxelles.


Nos voisins d’Evegnée-Tignée et de Retinne avaient aussi organisé des visites de leur patrimoine, en
lien avec celui de Saive. Toutes nos félicitations vont aux organisateurs, en particulier « notre »
Michel Ory de l’ASBL « Les compagnons du Vieux Château » de Saive, Jacques Galloy, l’EDAP et les 2 autres comités voisins.

C.B.